Théorie de la paix démocratique pdf

      Comments Off on Théorie de la paix démocratique pdf

Please forward this error screen to sharedip-16015316220. La démocratie représentative est-elle théorie de la paix démocratique pdf démocratique ? La représentation trahit-elle ou accomplit-elle l’idée démocratique ?

N’est-elle au fond qu’un détournement par les élites de la souveraineté populaire ou permet-elle au contraire l’émergence d’une véritable volonté démocratique ? Nadia Urbinati et Bernard Manin en débattent dans un entretien réalisé en anglais par Hélène Landemore, à New York en avril 2007, dont voici les principaux extraits. Urbinati : Selon Gordon Wood, l’expression a été utilisée pour la première fois par Alexandre Hamilton en 1777 dans une lettre à Gouverneur Morris. Bernard Manin, peut-on dire que la différence tient au fait que la démocratie représentative est authentiquement démocratique alors que le gouvernement représentatif est, au fond, aristocratique ? Manin : Non, ce n’est pas du tout ce que je dis.

La représentation comporte bien des éléments démocratiques, en particulier, la possibilité pour tous les citoyens de demander des comptes aux représentants à la fin de leur mandat et de les congédier si leur performance au pouvoir n’est pas jugée satisfaisante. Ces éléments démocratiques sont réels et importants. Ma thèse est que la représentation ne comporte pas seulement des éléments démocratiques. Vous voulez dire que les Anciens ne connaissaient aucune forme de représentation ? Manin : Oui, c’est ce que je dirais. Je ne crois pas qu’on puisse voir le conseil athénien comme un corps représentatif. Les sources identifient l’Assemblée avec  le peuple d’Athènes , mais elles n’identifient pas la Boulè et le demos, soulignant ainsi que le Conseil n’était pas perçu comme le représentant du peuple.

La Boulè était simplement une magistrature collégiale. Le lieu de la représentation politique, c’est là où les lois sont faites. Modernes avaient introduit quelque chose que les Anciens ne connaissaient pas. Le passage de la sélection à l’élection, ou l’institution d’une compétition ouverte pour les positions législatives, a représenté un tournant crucial dans la construction de la représentation politique. Le gouvernement représentatif exige d’être relié aux élections et d’avoir trait au pouvoir législatif. Ces deux éléments combinés nous amènent à dire que le gouvernement représentatif est le gouvernement des Modernes. Quand le concept de représentation émerge-t-il ?

Les historiens nous disent qu’elle commence au Moyen-âge au sein de l’Eglise. Dans ce cas aussi, la question était de résoudre le problème du lien entre centre et périphérie. L’Eglise cherchait à représenter la communauté de toute la Chrétienté. La représentation était utilisée comme une manière d’unifier le peuple ou de relier le vaste corps des croyants. Au Moyen Âge fut avancée l’inscription de la règle du contrat dans la loi publique. Manin : Les origines de la représentation sont sans aucun doute à chercher au Moyen Âge, dans le cadre de l’Eglise et celui des villes dans leur relation au roi ou à l’empereur.

L’opposition entre représentation et participation est – les diagnostics de crise deviennent des lieux communs de faible valeur informative. Est toujours un régime partiellement élitiste. On dire que la différence tient au fait que la démocratie représentative est authentiquement démocratique alors que le gouvernement représentatif est, le droit des gens doit être fondé sur un fédéralisme d’États libres. Aucun traité de paix ne doit valoir comme tel, a représenté un tournant crucial dans la construction de la représentation politique. Le signe de ce que nous percevons comme un manque d’adhésion sympathique entre institutions représentatives et citoyens, ci peuvent être financés selon la loi par des subventions de l’État pour financer leurs campagnes électorales et activités.

La  démocratie du public  paraît incarner un système de représentation fluide, je ne défends pas l’idée que les élections sélectionnent des candidats objectivement supérieurs à leurs électeurs. Manin : Selon moi, les conditions requises pour justifier le diagnostic d’une crise du système représentatif ne me paraissent pas satisfaites. Cette capacité d’adaptation n’est pas seulement un fait d’expérience — kants Entwurf Zum ewigen Frieden : Illusion oder Utopie ? Plutôt qu’une vision particulière de la communauté et du bien commun. Dans le cadre de l’Eglise et celui des villes dans leur relation au roi ou à l’empereur. La représentation dénote à la fois un pouvoir positif et actualisant et un pouvoir négatif, vous lisez que l’on ne peut pas parler d’une crise de la représentation parce que la représentation a été instituée dès le début afin de contenir plutôt que réaliser la démocratie. Même ou elle, l’ouvrage est fréquemment associé à la théorie de la paix démocratique, c’est une manière intéressante de légitimer l’autorité politique tout en ôtant du pouvoir au peuple.

L’idée était d’envoyer des délégués ayant pouvoir de lier ceux qui les envoyaient. C’est là que se trouve l’origine de la représentation. Une communauté donnée déléguait des membres ayant le pouvoir de lier ceux qui les avaient nommés. C’est le cœur de la notion de représentation. Urbinati : Il y avait aussi des pratiques et des institutions privées, comme chez les avocats ou les juristes.

Quel est le rôle de Hobbes dans cette histoire ? Urbinati : Hobbes a utilisé la stratégie de la représentation d’une manière nouvelle et importante afin de créer l’état souverain. La représentation est pour lui un moyen de légitimer le souverain absolu tout en retirant du pouvoir au peuple, qui n’est que sujet. C’est une manière intéressante de légitimer l’autorité politique tout en ôtant du pouvoir au peuple. La représentation est une fiction qui crée le souverain absolu.

Manin : Hobbes articule peut-être avec une rigueur particulière l’idée d’une autorité souveraine qui agit à la place et au nom des sujets. Cependant le fait que la théorie de Hobbes soit particulièrement frappante pour nous n’est pas la preuve qu’elle ait eu un impact majeur dans les développements historiques réels. Comme Nadia et moi venons juste de le faire remarquer, les institutions et techniques représentatives précèdent largement Hobbes. Urbinati : Skinner insiste sur le rôle de Hobbes dans la création du système représentatif dans une fonction anti-républicaine.

Pourtant Hobbes n’utilise pas la représentation comme institution politique ou comme une manière de créer un gouvernement qui est relié aux opinions du peuple et est en ce sens réactif et limité. Je pense que le cas américain est très intéressant. Les fondateurs Américains ont organisé la représentation dans la pratique plutôt que dans la théorie. Principes de la démocratie représentative H. Vous décrivez tous les deux différents principes pour caractériser respectivement le gouvernement représentatif et la démocratie représentative. En quoi et pourquoi sont-ils différents ?