Dan abnett horus rising pdf

      Comments Off on Dan abnett horus rising pdf

The Dan abnett horus rising pdf Heresy is a series of novels set in the Warhammer 40,000 setting and published by Black Library. This disambiguation page lists articles associated with the title Horus Heresy. If an internal link led you here, you may wish to change the link to point directly to the intended article.

This page was last edited on 18 May 2017, at 09:14. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu’à discuter de son admissibilité. Préciser le motif de la pose du bandeau. Créez une section “Admissibilité” en page de discussion de l’article en y précisant le motif de la pose du bandeau.

Cet article est une ébauche concernant les jeux de rôle. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. Vous pouvez aider en ajoutant des références ou en supprimant le contenu inédit. En pratique : Quelles sources sont attendues ? La Garde impériale est présente dès le supplément de jeu Rogue Trader sous la désignation d’Armée Impériale. L’Humanité était plongée dans le désespoir et la servilité, après une phase de développement sans précédent où les machines et la science furent élevées au rang d’art par les hommes. Ce fut l’époque qui devait être connue sous le nom d’ Ère des Luttes .

Les Hommes ne vivaient plus que dans l’ombre de leur gloire passée, l’Humanité disparaissant peu à peu. Puis Il vint et les Hommes surent que leur temps était à nouveau venu. Il les rassembla sous sa bannière, prit d’assaut le berceau de l’Humanité et le baptisa Terra, en l’honneur de sa gloire passée. L’Empereur avait besoin de grands généraux pour mener à bien sa tâche de reconquête. Il créa, avec l’aide de nombreux scientifiques et de médecins, des hybrides d’humains, supérieurs à ces derniers en tout, presque Ses égaux en réalité. Toutefois, une force inconnue vint disperser les Primarques dans l’espace. L’Empereur ne se découragea pas, et, à partir des échantillons du patrimoine génétique des Primarques, il créa les légions Space Marines qu’il équipa, éduqua et forma personnellement.

Ensuite, tous partirent à sa suite à la conquête des Empires spatiaux perdus par les hommes. Il se tourna vers des mondes pacifiés dont les populations permettaient de recruter des légions entières d’hommes et de femmes désirant se battre pour l’Empereur, mais ne pouvant être recrutés dans les légions Space Marines. Les régiments possédaient un équipement qui, bien qu’inférieur à celui des Légions Astartes, n’en était pas moins très efficace et permettaient aux humbles combattant humains d’affronter leurs ennemis sur un pied d’égalité. Chaque régiment possédait ses propres vaisseaux de transport et d’attaque et formait par conséquent en théorie une force de combat autonome. Le rôle initial des forces de l’Armée Impériale était celui de force d’occupation. Leur première tâche était de terminer le travail de pacification de la planète après que les Légionnaires aient brisés les principales forces armées, un travail long et pénible, pouvant prendre des années voir des décennies dans certains cas, laps de temps inacceptable pour les Space Marine.

Alors que la Grande Croisade s’avançait de plus en plus loin dans la galaxie, les flottes expéditionnaires se multiplièrent, réduisant d’autant le contingent de Space Marine de chacune d’entre elle. Par conséquent, l’armée Impériale participât de plus en plus fréquemment aux combats et fut même déployée en première ligne aux côtés des Légionnaires. Horus, Le Maître de Guerre, fils préféré de l’Empereur, aîné des Primarques, le plus puissant d’entre eux, vint à se rebeller. Nul ne s’explique exactement ce qui se passa, même l’Empereur en personne ne sut prévenir cette trahison qui devait ouvrir une plaie sanglante dans l’Humanité, une plaie qui ne se referma jamais totalement.